• Attiré par la lumière, un grand dauphin s’est approché d’un plongeur.

    Le comportement de l’animal était clair : il avait besoin d’aide. 

     Un dauphin vient demander de l’aide à Keller Laros, moniteur de plongée à Hawaï.

    Le dauphin s’est coincé la nageoire pectorale gauche avec une ligne de pêche et

    nageait avec difficulté. En effet, c’est l’animal qui s’est approché du plongeur et qui lui a

    clairement demandé assistance. Dans un geste inattendu, le dauphin s’est présenté au plongeur.

    Il s’est positionné de manière à ce que le plongeur puisse couper la ligne de pêche.

    Le dauphin a patiemment attendu que la ligne soit coupée, en roulant sur le dos pour ajuster

    sa position et ainsi faciliter la tâche au plongeur. 

    L’animal est même remonté en surface un court instant pour une bouffée d’air,

    puis est revenu auprès de Keller Laros pour être enfin libéré totalement. 

    Encore un témoignage de l’intelligence de ce mammifère marin et de sa capacité

    d’échange avec l’Homme. « Une expérience à couper le souffle », d’après Keller Laros. »

     Article : Futura Sciences


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Le BirdsDessines du jour ...

    si vous voulez vous y mettre aussi c'est ICI


    votre commentaire
  • Le verre ...

     

    Une psychologue marchait sur le podium tout en enseignant la gestion du stress à une audience avertie.

    Alors qu’elle soulevait un verre d’eau, tout le monde s’attendait à la question du
    « verre à moitié vide ou à moitié plein ». Au lieu de cela, avec un
    sourire sur son visage, elle demanda: « Combien pèse ce verre d’eau ? »

    Les réponses entendues variaient de 100 à 500 grammes....

    Puis elle continua: « Le poids absolu du verre n’a en réalité pas tant d’importance.
    Cela va surtout dépendre de combien de temps je le tiens.
    Si je le tiens pendant une minute, ce n’est pas un problème.
    i je le tiens pendant une heure, j’aurai une douleur dans mon bras.
    Si je le tiens pendant une journée entière, mon bras se sentira engourdi et paralysé.
    Dans chaque cas, le poids du verre ne change pas, mais
    plus je le tiens longtemps, plus il devient lourd ».

    Elle poursuivi: « Le stress et les inquiétudes dans la vie sont comme ce verre d’eau.
    Pensez-y pendant un moment et rien ne se passe.
    Pensez-y un peu plus longtemps et ils commencent à faire mal.
    Et si vous y pensez toute la journée, vous vous sentez
    paralysés – incapable de faire quoi que ce soit ».

    « Pensez à poser vos verres… »
     
     

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires